Le mot du Jour Hina matsuri

Le 3 mars c’est la fête de Hina matsuri (la fête des poupées) qui a lieu dans tous le Japon.
Il est également appelé « Momo no sekku » (fête des Pêchers) en raison de la saison sur l’ancien calendrier lunaire.
Hina matsuri

お雛様-hinamatsuri-dolls-lamp
Cette fête est célébrée dans la plupart des foyers, ce jour est consacré aux petites filles alors que le 5 mai (Kodomo no hi) était avant traditoinellement pour les garçons.
De plus alors que la Journée Kodomo no hi est un jour férié national, Hina matsuri n’est pas un jour férié au Japon.
Cette fête remonterais à l’époque Heian.

Les jours précédant le 3 mars, les petites filles japonaises exposent de précieuses poupées posées sur des petites estrades rouges à plusieurs niveaux.

Elles représentent des personnages de la cour impériale de l’ère Heian.

Les poupées « hina-ningyo » étaient supposées protéger des mauvais esprits.
C’est un jour de prières pour souhaiter une bonne croissance et du bonheur pour les jeunes filles du foyer.
Selon la croyance traditionnelle, il faut ranger les poupées le soir du 3 mars, sans quoi la fille de la maison ne pourra pas se marier pendant un an.

Voici la disposition des poupées sur des stands de plusieurs niveaux cinq ou sept niveaux.

Sur le niveau le plus haut, on trouve l’empereur à gauche et l’impératrice à droite et leurs costumes de l’ère Heian; un paravent doré fait souvent office d’arrière-plan.
Sur le second niveau sont disposées trois dames de la cour (sannin-kanjo) portant des flacons de saké.
Cinq musiciens (gonin-bayashi), dont un chanteur, se tiennent sur la troisième marche.
Sur les trois niveaux inférieurs sont présents divers personnages, comme des chars à bœufs.
La quatrième étagère inclut souvent deux ministres(udaijin et sadaijin).
On place également des hishimochi, des petits mochi tricolores, en forme de parallélogramme.

Cependant, on peut se contenter d’un ensemble plus simple, avec seulement le couple impérial.

Pour célébrer hina matsuri, on boit traditionnellement du amazake, du shirozake ou du tôkashu, bières traditionnelles peu ou pas alcoolisées à base de riz, et on mange des hina arare, biscuits à base de riz, et des sushis.

Publicités

A propos styledujapon

Objets du Japon http://www.style-du-japon.fr
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s