La Laque Japonaise et L’Urushi 漆(うるし)(Rhus vernicifera)*

La Laque Japonaise est un des plus anciens produits artisanaux du Japon !
L’origine de cette industrie se perd dans la nuit des temps.

Un livre historique japonais, publié environ 180 ans avant l’ère chrétienne, parle de
meubles en laque employés à la cour, ce qui nous porte à croire que la fabrication de la laque était déjà connue depuis un certain temps. Au Japon depuis l’ouverture du port de Yokohama, en 1859, le commerce des laques avait pris une importance considérable. La laque était a cette époque très populaire en Europe et était le principal article de l’exportation du Japon.

Dans tout ce qui sort des mains de l’artisan japonais, la matière employée est toujours parfaitement appropriée à sa destination.

La laque proprement dite consiste en un vernis.
Ce vernis n’est autre que la sève de l’Urushi  漆, arbre précieux du Japon.

La création d’objets en laque japonaise consiste donc à extraire la sève de l’Urushi  漆, et à en composer une sorte de vernis dont on recouvre divers objets en bois pour leur donner de la solidité et surtout une belle apparence. Le point de départ est traditionnellement le bois de préférence celui de Hinoki ヒノキ(Chamaecyparis Obtusa ou Cyprès du Japon).
Les artisans de nos jours utilisent aussi des matériaux modernes synthétiques.

Couverture pour iPhone 6 Plus et 6S Plus (Le Fuji rouge)

Couverture pour iPhone 6 Plus et 6S Plus (Le Fuji rouge)

* L’Urushi (Toxicodendron vernicifluum) ancien nom (Rhus vernicifera) , est un arbre qui pousse au Japon d’où l’on tire le précieux vernis avec lequel se fabrique la laque.
Le vernis s’obtient en faisant des incisions dans l’écorce.
Le fruit de L’Urushi 漆(うるし, qui est rond, devient jaune en mûrissant; on se sert de la chair du fruit pour faire de la cire.

Dans la laque japonaise on emploie, aussi de la poudre d’or, de la poudre d’argent et de la nacre pour ajouter à la beauté de l’ornementation.
En effet la laque japonaise est très raffinée et d’une excellente élaboration, déja en 480 AP JC, une femme, célèbre par ses travaux littéraires, nommée Murasaki Shikibu,
nous parle, dans son livre (源氏物語, Genji Monogatari, littéralement Le Dit du Genji), d’un nouveau genre de laque incrusté de nacre.
Il y a deux variétés de laque d’or: ceux à dessins unis et ceux à dessins en relief.

L’Urushi 漆(うるし) cet arbre si utile et précieux produit, outre le vernis et la cire, un bois jaune fort apprécié dans l’industrie des bateaux.

http://www.style-du-japon.fr

Publicités

A propos styledujapon

Objets du Japon http://www.style-du-japon.fr
Cet article a été publié dans Traditions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s